Fiche histoire : La vague des révolutions en Europe 1917-1923

Fiche histoire : La vague des révolutions en Europe 1917-1923

Fiche histoire : La vague des révolutions en Europe
(1917-1923)

La révolution russe en février 1917

1. La Russie : un pays affaibli
– août 1914 : 170 millions d’habitants, industrie fragile, revenu national
russe représente 1/3 de celui des E-U
– la « faim des terres » engendre des révoltes de la misère
– le tsar Nicolas II a remis en place une autocratie
2. Le prix de la guerre en Russie
– les défaites lors de la 1ère GM aggravent la fragilité de la Russie
– industrie en panne, transports désorganisés
– administration inerte fait naître des organisations spontanées pour
administrer des régions
– à cause des salaires no réajutés, du chômage, les grèves se multiplient
3. L’abdication du tsar après la révolution de Février
– troubles à Petrograd provoqués par la faim et la misre du 8 au 12 mars
1917
– le tsar n’a plus d’autorité
– deux pouvoirs s’organisent, l’un de la Douma, l’autre du mouvement
populaire

La révolution bolchevique en février-octobre 1917

1. Deux organes de pouvoir
– le gouvernement provisoire issu de la Douma est dominé par les partis
bourgeois
– le Soviet de Petrograd issu du mouvement populaire réunit trois
branches révolutionnaires
– en réalité ces deux pouvoirs n’ont pas plus d’autorité ; un conflit en
mars-avril 1917 entre le Soviet et le gouvernement provisoire qui
est écarté
– le Soviet et mencheviks entrent dans un gouvernement de coalition
2. La révolution bolchevique d’Octobre
– la révolution de février 1917 éclate quand Lénine est en Suisse, qui la
considère comme l’étape nécessaire pour sa révolution vers le communisme
– Lénine défend ses idées aux bolcheviks en avril 1917 : « Thèses d’avril »
– les milices conduites par les bolcheviks prennent les points stratégiques
de la capitale du 24 au 25 octobre pour le calendrier russe, puis Le Palais
d’Hiver où siège le gouvernement
– le congrès des soviets approuve la « révolution d’Octobre » et dépose le
gouvernement provisoire

Le pouvoir bolchevique et son difficile maintien de 1917 à 1921

1. La mise en place du nouveau régime
– nouveau gouvernement présidé par Lénine le 8 nov 1917 et composé de
bolcheviks dont Trotsky et Staline
– réformes prises malgré une ambiance d’hostilité aux bolcheviks
– la révolution et la guerre civile aggravent la désorganisation de
l’économie et les pénuries de transport
– les bolcheviks ne réunissent plus q’une minorité (25%) contre les SR du
Soviet (58%) aux élections de l’Assemblée constituante de 1918
– Lenine impose la signature d’un traité de paix de Brest-Litovsk en mars
1918 : la Russie perd 800.000 km²
2. La Russie comme « citadelle assiégée »
– crise politique des bolcheviks s’opposant aux autres partis, qui
répliquent
– éclatement territorial : les nationalités veulent des Etats indépendants
– la guerre étrangère et la guerre civile : les anciens alliés de la Russie
lui reprochent d’avoir trahi son engagement en signant la paix
3. Le communisme de guerre
– terreur politique : les bolcheviks créent une police politique en 1917,
suppriment la liberté de presse
– terreur économique : des « comités de paysans pauvres » doivent surveiller
ceux qui refusent de donner leurs surplus de céréale ; décrets de
nationalisations en 1918 et 1920
– l’Armée rouge créée par Trotsky en janvier 1918 atteint jusqu’à 5,5
millions d’hommes à cause du service obligatoire ; elle écrase les Blancs :
les Alliés évacuent la Russie dès 1919

L’extension de la révolution dans l’Europe de 1917 à 1921

1. Le Komintern
– Lénine veut regrouper tous les révolutionnaires
– conférence internationale le 2 mars 1919 qui devient IIIe Internationale,
ou Komintern
2. La vague de révolutions en Europe de 1917 à 1921
– révolution impotante en Allemagne des « spartakistes » notamment
– en Hongrie le pouvoir est fragilisé en 1919 : nouveau gouvernement dirigé
par Bela Kun
– la hausse de la cherté de la vie favorise le développement des syndicats
et des grèves en Europe ocidentale : en Italie en 1920 elles s’accompagnent
d’occupations d’usines dans la région de Milan
3. Les échecs de la révolution
– les gouvernements d’Europe occidentale mettent fin aux grèves
– en Hongrie Bela Kun est vaincu par la famine, la désafection des paysans
et l’intervention des troupes roumaines. Un autre régime autoritaire
s’installe
– en Allemagne le gouvernement passe un accord avec l’armée et écrasent
l’insurrection berlinoise : « Semaine sanglante » du 6 au 13 janvier 1919.
– Lénine tire les leçons de ces échecs : il se radicalise, et impose des
conditions rigoureuses pour entrer au Komintern

Vous
aimerez aussi :

Fiches d’histoire du XXe siècle


Fiche précédente : I.C. Doctrine Truman contre Doctrine Jdanov

Fiche Histoire IEP I.B. De la conférence de Yalta aux procès de Nuremberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.