Archives de
Catégorie : Philosophie

La justice et Dieu

La justice et Dieu

« La vision de la justice est le plaisir de Dieu seul. » Arthur Rimbaud dans « Adieu », Une saison en enfer – 1873 → Courte biographie de Arthur Rimbaud et citations Dans ce poème, disponible ici, Rimbaud clôt son ouvrage Une saison en enfer (1873-1875). Si seul Dieu a le plaisir de la justice, est-ce à dire que la justice n’est pas de ce monde ? La justice est-elle possible pour les hommes ? « Songe avec crainte à la justice des dieux immortels. »…

Lire la suite Lire la suite

Chronologie sur l’économie

Chronologie sur l’économie

Chronologie sur l’économie comme science politique IIIe siècle av. J-C : Aristote propose déjà une réflexion sur les sources de la monnaie, la valeur marchande et sur les échanges commerciaux. (Ethique à Nicomaque, et La Politique) 1615 : Traité de l’économie politique de Antoine de Montchrestien. 1760 : Les physiocrates font de la propriété foncière et de l’agriculture les deux véritables sources de la richesse. 1776 : Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations d’Adam…

Lire la suite Lire la suite

Définition de la Famille

Définition de la Famille

Qu’est-ce que la famille ? Étudions d’abord l’étymologie du mot, puis sa définition, avant d’en donner un commentaire. Etymologie de la « Famille » : La famille désignait à la fin du Moyen-Âge des personnes habitant sous le même toit. 1. famulus en latin désignait le « serviteur » 2. familia, issu de famulus, en vint à désigner une réunion de serviteurs, d’esclaves appartenant à un seul individu ou attachés à un service public 3. familia a pris pour sens « personnes habitant…

Lire la suite Lire la suite

Le malade et le Médecin – Fable d’Ésope

Le malade et le Médecin – Fable d’Ésope

Esope (vers 620 av. J.-C. – vers 560 av. J.-C.), écrivain grec d’origine thrace, est célèbre pour ses fables. Nous vous en proposons une, particulièrement intéressante sur le thème de la santé : Le malade et le médecin. Cette fable est courte, ce qui constitue également une force de cet écrit. LE MALADE ET LE MÉDECIN Un malade, questionné sur son état par le médecin, répondit qu’il avait sué plus que de raison. «Cela va bien», dit le médecin. Questionné…

Lire la suite Lire la suite

New York – Louis-Ferdinand Céline

New York – Louis-Ferdinand Céline

Dans Voyage au bout de la nuit, Louis-Ferdinand Céline nous livre cette expression restée célèbre : « New York c’est une ville debout ». La ligne verticale est la caractéristique de New-York : « debout », « droite », « raide ». Au contraire des autres villes, qui sont horizontales : « couchées », « s’allongent », « pâmait ». Figurez-vous qu’elle était debout leur ville, absolument droite. New York c’est une ville debout. On en avait déjà vu nous des villes bien sûr, et desbelles encore, et des ports et des fameux même….

Lire la suite Lire la suite

La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

Ce sujet est notamment tombé à l’épreuve de philosophie du bac 2015. Introduction Accroche Difficile avec un tel sujet d’engager sur un évènement historique. Il était plus facile de commencer votre réflexion, d’accrocher votre lecteur – en l’occurrence le correcteur – soit par une citation, soit par une œuvre littéraire qui exposerait l’opposition entre individu et société comme nous allons le voir dans les définitions. Définitions conscience : très difficile à définir, il faudra revenir sur cette notion pendant tout…

Lire la suite Lire la suite

Le temps dans la pensée de Blaise Pascal

Le temps dans la pensée de Blaise Pascal

Blaise Pascal a beaucoup écrit à propos du temps qui passe, du présent. En particulier, Blaise Pascal montre que l’homme ne se tient jamais au temps présent, mais au contraire il se perd dans le passé, dans le futur ; toutes les pensées de l’homme ainsi détournées du présent ne permettent pas de rendre l’homme heureux, car il est sans cesse préoccupé par d’autres temps. à cette expression, temps, tous portent la pensée vers le même objet : ce qui…

Lire la suite Lire la suite

Alexis de Tocqueville – Richesse et pauvreté

Alexis de Tocqueville – Richesse et pauvreté

Pourquoi Alexis de Tocqueville est-il souvent classé à droite ? Ces extraits vous donneront le début d’une réponse. La solidarité entre pauvres et riches à l’avenir En peu de mots, résumons qu’Alexis de Tocqueville prédit et démontre deux tendances : Optimisme sur l’avenir : à mesure que le temps passera, les richesses s’accumuleront pour de plus en plus de personne et la vie leur sera plus douce. Pessimisme sur la répartition des richesses : le nombre de personnes qui devront…

Lire la suite Lire la suite

L’amitié et la justice – Aristote

L’amitié et la justice – Aristote

Selon le philosophe grec Aristote (384-322 av. JC), l’amitié doit s’ajouter à la justice. Et il n’y a pas besoin de justice lorsqu’il y a amitié. « Lorsque les hommes sont amis, la justice n’est point nécessaire, mais quand ils sont justes, ils ont encore besoin de l’amitié. » – Aristote L’amitié serait donc une valeur supérieure, plus importante encore que la justice. → La justice pour Aristote « D’ailleurs, si les citoyens pratiquaient entre eux l’amitié, ils n’auraient nullement besoin de la…

Lire la suite Lire la suite

Corrigés : Interprète-t-on à défaut de connaître ?

Corrigés : Interprète-t-on à défaut de connaître ?

Un des trois sujets de bac philo 2013 en ES portait sur la question : Interprète-t-on à défaut de connaître ? Correction de ce sujet qui croise les thèmes de la connaissance et de la vérité. Analyse du sujet (Interprète-t-on à défaut de connaître ?) – Interpréter : Expliquer, chercher à rendre compréhensible ce qui est dense, compliqué, ambigu. Mais aussi : Attribuer une signification déformée ou erronée – à défaut : dans le sens « puisqu’on ne peut pas, alors…

Lire la suite Lire la suite