Résumé du Presidential Records Act aux Etats-Unis

Depuis le Presidential Records Act, mis en place le 4 novembre 1978, le statut de la correspondance et des archives, des "enregistrements" du Président, est passé de privé à public.

Cela est lourd de conséquences, et signifie que le peuple doit avoir accès à ces archives. Ces dernières sont la propriété des Etats-Unis, et non plus du Président seul.

Le Presidential Records Act implique également un travail important de gestion et d'archivage, de la part du personnel du pouvoir exécutif, autour du Président des Etats-Unis.

Ce principe fut amendé pour l'étendre en 2014.

 

On notera en 2018 :

Trump déchirerait régulièrement des papiers, et son équipe devrait à chaque fois les reconstituer. (Cela montre le travail important impliqué par le Presidential Records Act).

Il paraîtrait selon Business Insider que Donald Trump aurait donné son numéro de téléphone personnel à des dirigeants, or ces conversations ne sont pas enregistrées.

Enfin, la pratique de faire un résumé public des conversations téléphoniques avec les différents dirigeants du monde a été interrompue par Donald Trump.

 

 

 

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la deuxième lettre du mot betd ? :