Les 4 amours pour Stendhal

Les 4 amours pour Stendhal

Stendhal distingue 4 amours :

  1. L’amour-passion
  2. L’amour-goût
  3. L’amour physique
  4. L’amour de vanité

Cet extrait, qui se situe au tout début de l’ouvrage, est une tentative pour analyser le sentiment amoureux.

Je cherche à me rendre compte de cette passion dont tous les développements sincères ont un caractère de beauté.

Il y a quatre amours différents:

1° L’amour-passion, celui de la Religieuse portugaise, celui d’Héloïse pour Abélard, celui du capitaine de Vésel, du gendarme de Cento.

2° L’amour-goût, celui qui régnait à Paris vers 1760, et que l’on trouve dans les mémoires et romans de cette époque, dans Crébillon, Lauzun, Duclos, Marmontel, Chamfort, madame d’Épinay, etc., etc.

C’est un tableau où, jusqu’aux ombres, tout doit être couleur de rose, où il ne doit entrer rien de désagréable sous aucun.

.

.

.

.

Stendhal, De l’amour

Toutefois, Stendhal relativise son classement :

Au reste, au lieu de distinguer quatre amours différents, on peut fort bien admettre huit ou dix nuances. Il y a peut-être autant de façons de sentir parmi les hommes que de façons de voir

Stendhal, De l’amour

Culture générale : l’Amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.