La publicité arrête la rage du fanatisme – Voltaire

Pour les Lumières, dont fait partie Voltaire, la publicité – c’est-à-dire rendre publique quelque chose, et absolument pas le sens contemporain de promotion d’un objet ou d’un service – est un attribut essentiel pour se conduire vers le Bien.

Le secret n’est pas du côté d’un meilleur monde ; au contraire, c’est par la compréhension de chacun des choses obscures, que l’on trouvera un monde plus enviable.

Ainsi Voltaire, engagé contre le fanatisme, perçoit un moyen d’enrayer la folie fanatique, la « rage du fanatisme » : il s’agit de la transparence, de la publicité, rendre les choses publiques.

Il écrit dans une lettre du 15 avril 1762 : « Si quelque chose peut arrêter chez les hommes la rage du fanatisme, c’est la publicité« . (Œuvres complètes de Voltaire, tome 42, Correspondance de Voltaire, Lettre 4880, Garnier, p. 87-88)

Citations sur le Secret

Culture générale : le Secret

2 réflexions sur « La publicité arrête la rage du fanatisme – Voltaire »

    1. Bonjour,
      Nous avons corrigé, et ajouté la référence bibliographique exacte pour éviter tout malentendu.
      Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *