Un peu de testicule au fond de nos sentiments – Diderot

Un peu de testicule au fond de nos sentiments – Diderot

« Il y a un peu de testicule au fond de nos sentiments les plus sublimes et de la tendresse la plus épurée »

Diderot, Lettre à Damilaville (1760)

Diderot

One thought on “Un peu de testicule au fond de nos sentiments – Diderot

  1. Le titre est cocasse…Il y a peu signifie qu’il n’y a presque pas je ne vois pas le rapport avec la testostérone dans cette article en relation avec le genre masculin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.