Pascal – La justice et l’injustice

La pensée numérotée 66 de Blaise Pascal nous donne plusieurs enseignements sur ce qu’est la justice, que nous avons divisé en trois parties.

1. Le peuple obéit à la seule condition qu’il croit les lois justes
« Injustice.
Il est dangereux de dire au peuple que les lois ne sont pas justes, car
il n’y obéit qu’à cause qu’il les croit justes.
 »

2. Obéir aux supérieurs non pas parce qu’ils sont justes
« C’est pourquoi il faut lui dire en même temps qu’il y faut obéir parce
qu’elles sont lois, comme il faut obéir aux supérieurs non pas parce
qu’ils sont justes, mais parce qu’ils sont supérieurs. Par là voilà toute
sédition prévenue, si on peut faire entendre cela et que proprement
[c’est] la définition de la justice
 »

3. Le plus juste est de régler sa vie en se connaissant soi-même
« Il faut se connaître soi-même. Quand cela ne servirait pas à trouver le
vrai, cela au moins sert à régler sa vie, et il n’y a rien de plus juste.
 »

Origines du droit et de la justice

La justice est-ce dire la vérité ?

→ Culture générale : la Justice

Une réflexion sur « Pascal – La justice et l’injustice »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.