Linguistique et sémiologie : définitions et principes

Linguistique et sémiologie : définitions et principes

Le programme de philosophie porte pour une part importante notamment chez les ES et L sur la parole, le langage, la linguistique. Ce thème peut pourtant être abordé aux concours Sciences Po, et c’est pour les S, et autres bacs généraux ou technologiques que vous sont proposés ces quelques éléments pour mieux comprendre l’étude du langage, essentiel dans les sociétés actuelles.

Sémiologie et linguistique
définitions

La distinction entre sémiologie et
linguistique est la suivante : La sémiologie est l’étude de tous
les systèmes de communication non linguistiques, étude de tous les
systèmes de signes non linguistiques. La linguistique en revanche
est l’étude d’un système de signes particuliers.

La sémiologie, pour Saussure, c’est la
science qui étudie les signes au sein de la vie sociale. La
linguistique est alors considérée comme une partie de la science
générale qu’est la sémiologie.Tandis que la linguistique est
le langage par la parole ou à l’écrit, plus précisément, c’est
« l’étude scientifique du langage humain, vocal, tel qu’il
se réalise par une langue, système de signes linguistiques et/ou
systèmes de règles. »

Principes de linguistique

Le signe est un élément A qui
représente un élément B et/ou qui peut servir de substitut. Nous
pouvons distinguer les signes, des « indices » laissés par
inadvertance, des signaux qui sont intentionnels. Ainsi, un incendie
qui a lieu dans un bâtiment public laisse à la fois un indice, la
fumée, et un signal, l’alarme qui se déclenche.

Le signe linguistique est composé d’un
contenu appelé signifié et d’une expression sonore appelée
signifiant. Le signifié a obligatoirement un signifiant et le
signifiant a obligatoirement un signifié pour qu’on parle de signe
linguistique.

Les caracteristiques du signe
linguistique : il est doté d’un certain contenu sémantique (le
signifié) et d’une expression phonique (le signifiant) on ne peut
les séparer. Le lien entre signifiant et signifié n’est pas
naturel, il est arbitraire et nécessaire. Il se déroule dans le
temps. Le signe linguistique est différentiel, il se distingue
toujours des autres signes. il fonctionne comme une unité a part
entière. Et il fonctionne par opposition par rapport aux autres.
L’objet de la linguistique : on distingue le langage, faculté,
aptitude commune aux êtres humains à communiquer mis en action par
la parole à l’aide d’un code, la langue.

7 thoughts on “Linguistique et sémiologie : définitions et principes

  1. c’est bien détaillé la différence entre la linguistique et la sémiologie.mais merci de bien vouloir donner un plan détaillé sur les principes de la linguistique pour nous aider à comprendre d’avantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.