Orientations politiques des journaux français et étrangers

Que ce soit pour une épreuve de langue étrangère, une note de synthèse, ou pour vos lectures personnelles, les articles que vous aurez à décrypter ont systématiquement une intention. Ils ont très souvent une visée politique, ou lorsque ce n’est pas délibéré ils conservent en tout cas une couleur politique.

Comprendre le positionnement politique du journal en question vous permettra de déterminer avec plus de justesse et de rapidité dans quel univers politique l’auteur expose ses arguments.

Voici en conséquence une revue de tous les journaux, selon leur orientation politique. Pour mieux cerner ce que l’on appelle gauche ou droite, vous consulterez avec intérêt cet article sur le sujet :

Comprendre les positionnements politiques gauche-droite

Seront exposées d’abord les tendances politiques des journaux étrangers, puis les tendances politiques des médias français.

Orientation des journaux britanniques

Quotidiens britanniques

  • The Daily Telegraph : conservateur (centre droit, droite)
  • The Times : conservateur (centre droit, droite)
  • The Guardian : travailliste (gauche)
  • The Independent : libéral démocrate et travailliste (centre et gauche)

Hebdomadaires britanniques

  • The Economist : centre. (libéral en économie, progressiste sur les sujets sociaux)
  • The Observer : travailliste (gauche, comme The Guardian)

Orientation des journaux américains

Quotidiens américains

Pour chaque journal américain, nous avons indiqué la tendance politique puis le nombre de lecteurs, en se basant sur les données de 2022.

  • USA Today : centre [= centre droit en France], populaire (≈2.300.000 lecteurs)
  • New York Times : gauche aux États-Unis [= centre gauche en France], proche des Démocrates, progressistes (≈2.100.000 lecteurs)
  • Wall Street Journal : centre, spécialité économie et finances, non-contradictoire (≈1.337.000 lecteurs)
  • Los Angeles Times : gauche aux États-Unis [= centre gauche en France], proche des Démocrates, progressistes (≈467.000 lecteurs)
  • New York Post : centre aux États-Unis [= centre droit en France] (≈424.721 lecteurs)
  • Chicago Tribune : conservateurs, traditionnellement proche des Républicains (≈385.000 lecteurs)
  • Washington Post : centre aux États-Unis [= centre droit en France ; racheté par Jeff Bezos, fondateur d’Amazon] (≈357.000 lecteurs)
  • Washington Times : droite aux États-Unis, proche des Républicains, liés à l’origine à l’Eglise

Hebdomadaires américains

  • Time (Magazine) : centre-gauche aux USA
  • Newsweek : Démocrates (gauche aux USA = centre droit en France)
« Gauche, Centre-gauche, Centre, Centre-droit, Droite ». Ce graphique de l’excellent AllSides.com s’appuie sur un référentiel anglo-saxon qui peut différer des représentations politiques en France. Difficilement comparable aux médias français, il reste très pertinent pour comparer les médias américains entre eux.

Orientation des journaux espagnols

Quotidiens espagnols

  • El País : centre gauche libérale
  • El Mundo: centre droit conservateur
  • La Razón : droite
  • Vanguardia : droite
  • ABC : droite

Orientations des journaux allemands

Quotidiens allemands

  • Bild: populaire, droite conservatrice et nationaliste, atlantiste
  • Der Tagesspiegel : droite libérale
  • Die Tageszeitung : gauche
  • Die Welt : droite conservatrice
  • Frankfurter Allgemeine : droite
  • Süddeutsche Zeitung : centre gauche

Hebdomadaires allemands

  • Der Spiegel : centre gauche
  • Die Zeit : centre
  • Focus : droite

Orientations des journaux italiens

Quotidiens italiens

Pour chaque journal italien, l’orientation politique est indiquée, suivie par le nombre approximatif de lecteurs (statistiques basées sur les mois d’août et septembre 2021) pour donner une idée de l’impact de ces titres.

  • Corriere della sera: centre, pro-Union européen, libéral (≈250.000 lecteurs)
  • La Repubblica : centre gauche (≈160.000 lecteurs)
  • Il Sole 24 ore : centre, spécialité économie et finances, non-contradictoire (≈134.000 lecteurs)
  • Avvenire : journal du Vatican, conservateur (≈105.000 lecteurs)
  • La Stampa : centre, libéral (≈106.000 lecteurs)
  • Il Resto del Carlino : centre droit, conservateur (≈70.000 lecteurs)
  • Il Fatto Quotidiano : populiste, proche du mouvement Cinq étoiles (≈52.000 lecteurs)
  • Il Giornale : extrême droite, proche de la Ligue du Nord et Frères d’Italie (≈37.000 lecteurs)
  • La Verità : extrême droite, proche de la Ligue du Nord et Frères d’Italie (≈31.000 lecteurs)

Hebdomadaires italiens

  • Il Venerdì di Repubblica : centre gauche
  • Famiglia Cristiana : catholique, conservateur
  • D (La Repubblica) : centre gauche
  • L’Espresso : gauche
  • Internazionale : gauche
  • Panorama : droite

Orientations des journaux français

Quotidiens français

En plus de l’orientation de la presse française, nous indiquons les déclarations quant à la diffusion payée de ces quotidiens pour l’année 2020-2021.

  • Ouest France : pro-européen et libéral (≈630.000 lecteurs)
  • Le Monde : centre gauche (≈450.000 lecteurs)
  • Le Figaro : droite (≈350.000 lecteurs)
  • Le Parisien / Aujourd’hui en France : populaire et proximité (≈250.000 lecteurs)
  • Sud Ouest : orientation controversée (≈210.000 lecteurs)
  • La Voix du Nord : gauche et proximité (≈200.000 lecteurs)
  • Les Echos : libéral (≈130.000 lecteurs)
  • Libération : gauche (≈90.000 lecteurs)
  • La Croix : gauche catholique (≈85.000 lecteurs)
  • L’Humanité : extrême gauche, communiste (≈38.000 lecteurs)
  • L’Opinion : libéral, européen et pro-business 

Hebdomadaires français

En plus de la couleur politique de ces magazines français, nous indiquons aussi les déclarations quant à la diffusion payée de ces quotidiens pour l’année 2020-2021.

  • L’Obs / Le Nouvel Observateur : gauche (≈200.000 lecteurs)
  • L’Express : droite (≈170.000 lecteurs)
  • Le Point : droite (≈280.000 lecteurs)
  • Marianne : anti-système et souverainiste depuis 2018 (≈130.000 lecteurs)
  • Courrier international : gauche (≈160.000 lecteurs)
  • Journal du dimanche : droite (≈150.000 lecteurs)
  • Le Canard enchaîné : gauche contestataire
  • Charlie Hebdo : gauche
  • Alternatives économiques : gauche (≈67.000 lecteurs)
  • Valeurs actuelles : extrême droite
  • Minute : extrême droite

Chaînes d’information en continu

En plus de la tendance politique des chaînes d’information en France, nous indiquons leur part d’audience pour l’année 2021. Ces statistiques évoluent rapidement.

  • BFMTV : centre droit (2,9% de part d’audience)
  • CNews : extrême droite (2% de part d’audience)
  • LCI : droite (1,1% de part d’audience)
  • Franceinfo : centre gauche (0,7% de part d’audience)
  • France 24 : orienté vers la francophonie
  • Euronews : pro-européen

Chaînes télévisées françaises

En plus de la tendance politique de ces médias télévisés français, nous indiquons aussi la part d’audience de ces chaînes pour l’année 2021. Cela donne une idée de leur potentiel impact médiatique.

  • TF1 : droite (19,7% de part d’audience)
  • France 2 : gauche (14,7% de part d’audience)
  • France 3 : gauche et proximité (9,4% de part d’audience)
  • M6 : populaire (9,1% de part d’audience)
  • France 5 : gauche (3,3% de part d’audience)
  • Arte : gauche et pro-européen (2,5% de part d’audience)

Un commentaire ? Une pensée sur les médias ? Une rectification ? Proposez votre propre analyse dans les commentaires ci-dessous. Si vous êtes intéressés par les actualités, vous pouvez également prolonger votre lecture avec nos résumés d’actualités année par année, qui offrent une perspective assez spectaculaire des grands changements de ces dernières années, sur le plan national mais aussi international.

105 livres à lire avant de mourir

Thèmes de Culture générale

Résumés d’actualités année par année

156 réflexions sur « Orientations politiques des journaux français et étrangers »

  1. j’ai acheté un hors série de valeurs actuelles sur les mystères de la France simplement par intérêt pour le sujet, l’histoire étant ma passion. je découvre des articles semés de phrases prétentieuses et nationalistes à l’extrême accompagnés d’une pluie de citations érudites dont certaines n’ont même pas leur place dans l’article.
    Une prétention qui détruit l’instruction que le sujet pourtant bien choisi aurait voulu communiquer au lecteur.
    certains articles sont cependant très intéressants, mais dans je reste très déçue.

  2. Pour mieux comprendre, pour les journaux français, on a :
    extrême gauche, gauche, centre, droite = extrême gauche
    et extrême droite = centre droit

  3. Personnellement, pour m’informer je lis principalement google news, the intercept, l’express et international nyt, puis une fois par mois je jette un coup d’oeil à wikiLeaks. Autrement, je diversifie le tout grâce aux flux d’informations de tweeter qui renvoient un peu partout.

  4. Je suis d’Allemagne et on ne peut pas dire que Frankfurter Allgemeine est droite. Il est l’un des journals les plus sérieux ici. Il n’est tout à fait pas droite. N’importe quoi!!!!

  5. @ Pioute : oui triste constat en effet, beaucoup de titres de presse ne sont que des recueils de dépêches AFP, avec comme seul apport une mise en forme. Déplorable surtout quand on est conscient du parti pris gauchiste et pro palestinien (cela va de pair) de cette officine publique. On peut contourner cette propagande grâve aux organes de presse internationaux, exemple http://fr.sputniknews.com – parti pris évident aussi (normal) mais qui nous change un peu de la pensée unique omniprésente.

  6. Oui la notion droite-gauche n’est pas structurante, c’est une notion historique aujourd’hui. Il y a plusieurs lignes de fractures, 1) la défense des droits de l’Homme (sans le citoyen) de manière doctrinaire ; plus largement l’opposition du droit positif (défini comme l’autonomie du droit par rapport à l’ethique) et le droit naturel. 2) Les nationaux, européistes et mondialistes. 3) Démocratie contre technocratie. 4) Société communautariste holiste contre indivisibilité du peuple et donc individualisme. 5) Étatisme contre État gendarme.
    Question journaux le figaro est peut être l’un des meilleurs avec le figarovox. Cela dit les revues spécialisées aujourd’hui et les conférences sont plus intéressantes que les journaux. On pourrait dire que le meilleur journal est l’afp…

  7. @Gonzo : bonjour l’ami, je te rejoins sur le changement de paradigme qui touche le clivage droite-gauche. Mais ce n’est pas la première fois que cela se produit. Après la révolution, les députés en faveur du veto royal se placèrent à droite et les contre, à gauche. Durant la guerre froide jusqu’à la chute du meur de berlin en 1989 les marxistes et les keynésiens étaient la gauche, tandis que les libéraux pro Smith/Hayek étaient la droite. Maintenant le clivage sépare les enracinés (identitaires, souverainistes, religieux) aux émancipés (cosmopolites, tiers-mondistes, libertaires). Je ne peux que te conseiller la lecture de l’essai de Chantal Delsol Le Populisme-les Demeurés de l’Histoire sorti en 2015.

  8. Personnellement je ne suis pas d’accord Réac-Identitaire, droite et gauche deviennent de plus en plus des notions subjectives, et la polarisation des forces politiques n’est plus la même pour tout le monde. Nuance donc un peu tes affirmations, d’autant plus qu’elles semblent tout sauf objectives 😉

  9. Bonjour, dans la presse hebdo vous oubliez (volontairement ?) Valeurs Actuelles, le seul vraiment à droite. Car Le Point appartient à la droite molle, c »est-à-dire soumis au diktat moral de la gauche toute-puissante. Et je confirme que l’Express est de gauche, libérale-libertaire.

  10. Comment intégrer Sciences Po ? Sûrement pas en lisant cette page lacunaire. Pour la presse française, il manque de grands titres nationaux, comme Valeurs Actuelles (droite conservatrice) ou La Croix (centre-droit catholique), et surtout toute la presse régionale. Quand on sait que Ouest France est la première publication quotidienne, et de loin, de la presse française, on ne peut que conclure que tout cela n’est pas très sérieux.

  11. Bonsoir, à ma connaissance, et sauf erreur de ma part, il n’y a que 2 journaux indépendants en France, le canard E et Charlie H. Le reste appartient à des grands financiers, Minc, Draghi, Niel, Bollo, etc…à travers leurs groupes tentaculaires et pieuvresques.
    bonne soirée

  12. Marianne, me semble être désormais sinon d’extrême droite, en tout cas plutôt conservateur. Rien à voir avec la gauche bobo.

  13. Tout à fait d’accord avec #7, La Razón se situe à droite, droite sectaire et rien à voir avec la droite en France.

  14. Et vous ? Votre orientation politique ?
    ça serait commode de la connaître comme les autres non ? Et ça aiderai à se faire une idée de votre tri hautement subjectif. (la place de l’autre sur l’échiquier politique varie en fonction de sa propre place)
    Voici mon tri, de gaucho-écolo :
    Quotidiens français :
    Le Monde : centre tendance libéral
    Le Figaro : droite libéral
    Libération : centre
    L’Humanité : gauche
    Hebdomadaires français :
    L’Express : droite
    Le Point : droite
    Marianne : centre
    Le Canard enchaîné : gauche, enquête de fond, pas recopiage AFP (un vrai canard quoi)
    Charlie Hebdo : gauche
    Mensuelle Français :
    L’âge de faire : gauche écologiste
    Le Fakir : gauche travailliste / syndicaliste

  15. je confirme que l’express est bien à gauche ; il suffit d’entendre christophe barbier dans C dans l’air ; n’oubliez pas également que la plupart des journaux et hebdomadaires français sont largement subventionnés par l’Etat, ce qui les incite à beaucoup de complaisance …

  16. l’express à gauche ? mouahaha, quand on sait que l’actionnaire majoritaire – l’israélien patrick drahi à 64% – est pro-likoud, c’est à dire à l’extrême droite israelienne… C’est pareil pour Libé, à gauche dans sa production, à droite dans ses actionnaires

  17. Centre-droit Le Figaro, on aura tout entendu…
    Libération est à gauche et non à l’extrême gauche comme peut l’être l’Humanité.

  18. Bonjour, je lis un article de l’Economist intitulé you’re welcome ET j’aimerais avoir plus d’information sur cet hebdomadaire notamment les ideologies la partit politique qu’il soutient et des informations sur les visées de cette article plus précisément sachant que j’ai cru devinée que l’ironie prédominait. Merci Cordialement . Sabrina.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *