Sujets d’entraînement sur le thème des Révolutions

Sujets d’entraînement sur le thème des Révolutions

Nous vous invitons à regarder avec attention les annales des sujets tombés aux concours communs du Réseau Sciences Po.

C’est en effet avec la pratique et l’expérience que vous pourrez mieux saisir quels sont les attendus de cette épreuve si spéciale et nouvelle que les Questions contemporaines.

Pour vous aider, nous vous présentons ici quelques sujets typiques qui seraient susceptibles de tomber lors de l’examen. Idéalement, vous pouvez rédiger un plan pour chacun de ces sujets (et pas seulement en choisissant vos préférés, vous n’aurez pas le choix le Jour J), en vous imposant un minuteur de 15 minutes par exemple. Cela vous permettra de prendre conscience du défi qui vous attend, et voir quels sont les points d’améliorations. Une fois votre travail effectué, il serait évidemment enrichissant pour vous de chercher à l’améliorer, que ce soit en en discutant, par exemple dans les commentaires de cet article, ou en faisant quelques recherches supplémentaires.

Après ces explications, voici nos sujets blancs pour le thème 2021 des Révolutions, en binôme avec le thème du Secret.

Sujets d’entraînement sur le thème du Secret

Sujets blancs Révolutions

  • Les révolutions sont-elles démocratiques ?
  • Une société sans révolutions est-elle saine ?
  • L’État doit-il empêcher les révolutions ?
  • Les révolutions sont-elles la condition du progrès ?
  • Y a-t-il un devoir de se révolter ?

Méthode en Questions contemporaines

Sujets blancs mixtes Révolutions et Secret

  • Le secret d’État permet-il d’éviter les révolutions ?
  • Les révolutions échappent-elles au public ?
  • Existe-t-il des révolutions secrètes ?

Votre tête bouillonne déjà ? Alors ne perdez pas de temps, et prenez un stylo tant que votre motivation est encore vive.

Idéalement, partagez vos idées dans les commentaires ici-même
4
Quel sujet avez-vous trouvé pour quel plan ?x
, nous répondrons au plus de plans possibles, et les autres candidats lecteurs du site pourront échanger leurs avis également.

C’est en effet un exercice très utile pour vous-même de regarder tous les plans proposés ci-dessous, et de donner votre avis pour améliorer le plan des autres. Ce partage d’idées et cette entraide vous sera extrêmement bénéfiques pour samedi, car cela tirera votre réflexion vers le haut.

Si vous avez du mal à trouver quelque chose, essayez quand même ! C’est en effet une raison supplémentaire, l’exercice vous sera encore plus utile qu’à ceux qui ont déjà les grandes lignes. En effet, pour réaliser le devoir dans les temps, vous devriez idéalement atteindre une sorte d’automatisme à la lecture des sujets, de façon à réduire la part brouillon le jour de l’examen, et augmenter la part de rédaction.

Cet automatisme vient de la pratique et de l’expérience, donc prenez un temps pour vous essayer aux sujets. Les premières minutes sont les plus difficiles, mais au fur et à mesure que vous accoucherez de vos idées sur le papier, le reste viendra beaucoup plus facilement. Bonne chance !

Culture générale : les Révolutions

5 6 votes
Aimez-vous l'article ?
S’abonner
Notifier de
guest
93 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
2 mois il y a

Bonjour, l’équipe intégrer science po je sais que ce que je vais vous demander n’arien à voir mais voilà jusqu’ici vous m’avez toujours donné de bons conseils, alors voici ma situation je suis en terminal en spécialité histoire et le 5 mai j’ ai une dissertation sur la patrimoine, donc voici mes chapitres : chapitre 1 » les usages sociaux et politiques du patrimoine », chapitre 2 « la préservation du patrimoine entre tensions et concurrences » et enfin chapitre 3 c’est un travail conclusif sur le patrimoine français » la France et son patrimoine, des actions majeures de valorisation et de protection » Donc je souhaite m’entraîner sur de nombreux sujets comme pour le concours donc j’ aimerai savoir si vous ou quelqu’un d’autre dans la même spécialité que moi avait quelques sujets à me proposer. Merci

Anonyme
Anonyme
3 mois il y a

vous avez accès vous au sujet d’ aujourd’hui ou pas es que ça bug ?

Gaspoird
Gaspoird
3 mois il y a
Idéalement, partagez vos idées dans les commentaires ici-même" Lire la suite »

Bonjour bonsoir, je vois que tout le monde propose ses plans alors ça donne du courage pour demain et je partage le mien !

Les Révolutions sont-elles Démocratiques ?

(problématisation)

D’un côté il semblerait que la Démocratie soit la visée principale de la Révolution. En effet celle ci souhaite atteindre un idéal de liberté et d’égalité de tous dans la société et son fonctionnement, ce que la la Démocratie semble représenter

Mais pourtant de l’autre la Révolution échoue bien souvent à atteindre cet idéal et se laisse souvent porter par la violence, menant ainsi à des États opposés à leur idéaux d’origine d’une société meilleure, voire des États totalitaires comme l’a montré la révolution d’octobre en Russie par exemple

alors : Les Révolutions sont-elles Démocratiques ?

(plan)

I – La Démocratie, visée principale de la Révolution

A – En faisant la révolution, nous recherchons (de manière radicale certes) à avoir le pouvoir d’agir pour notre destin, ce que la souveraineté nationale démocratique représente.Avoir plus de droits égaux, d’autonomie, de liberté.

B – De plus, les révolutions démocratiques à travers l’histoire sont celles qui se sont le plus répétées (Au XIXe avec le printemps des peuples par ex), et la Démocratie est le système qui a le plus survécu au XXe siècle (contrairement aux totalitarismes et monarchies). Étant donné son adoption dans des sociétés aussi diverses, on peut légitimement penser que la Démocratie a un caractère universel (citer Tocqueville et Fukuyama pour soutenir l’aspect universel et « irrésistible » de la démocratie en révolution)

C – Enfin, dans sa construction, le stystème démocratique permet effectivement une révolution constante : une amélioration permanente de son fonctionnement. C’est la notion que Fukuyama appelle la « Révolution Dernière » (citer un truc et le développer)

II – Pourtant la Révolution n’est souvent que peu Démocratique

A – Le problème vient de la violence : un moteur pour la révolution, mais qui, s’il perdure, empêche toute stabilité dans les institutions mises en place. (analyser les critères d’une révolution selon Hannah Arendt: la stabilité de ses institutions et la durabilité de sa constitution)

B – Dans cette situation d’instabilité, pire encore, la révolution ne fait que redoubler de violence en se cachant derrière les idéaux de justice, et un « personnage révolutionnaire », volontairement ou non (Révolution Française, la Terreur et toutes les personnes guillotinées, URSS et la terreur stalinienne avec propagande en parallèle). « La violence peut résoudre […] mais appelle bien souvent que plus de violence » Hannah Arendt

C – Paradoxalement, l’idéal révolutionnaire se retrouve ainsi la volonté de quelques un au lieu de la volonté de tous : la révolution a donc échoué et n’est pas démocratique

(conclusion)

Ainsi, même si la révolution semble corréler à la démocratie, on découvre que ce lien est peut-être à nuancer à cause de la violence inhérente à l’homme.

Ouverture possible : alors faut-il faire appel à une révolution sans violence ?

J’avais tenté une troisième partie sur la recherche d’autres idéaux comme le bien, mais elle se raccroche sûrement très mal alors je l’ai enlevée et gardée en ouverture, et je me rends compte que toute mon argumentation ne fait que se concentrer sur la violence. Et je doute très franchement de mon plan qui a l’air de se résumé à un « oui mais en fait non », à l’aide je crois que je suis vraiment mal préparé

Gaspoird
Gaspoird
3 mois il y a

Bonjour bonsoir, je vois que tout le monde propose ses plans alors ça donne du courage pour demain et je partage le mien !

Les Révolutions sont-elles Démocratiques ?

(problématisation)

D’un côté il semblerait que la Démocratie soit la visée principale de la Révolution. En effet celle ci souhaite atteindre un idéal de liberté et d’égalité de tous dans la société et son fonctionnement, ce que la la Démocratie semble représenter

Mais pourtant de l’autre la Révolution échoue bien souvent à atteindre cet idéal et se laisse souvent porter par la violence, menant ainsi à des États opposés à leur idéaux d’origine d’une société meilleure, voire des États totalitaires comme l’a montré la révolution d’octobre en Russie par exemple

alors : Les Révolutions sont-elles Démocratiques ?

(plan)

I – La Démocratie, visée principale de la Révolution

A – En faisant la révolution, nous recherchons (de manière radicale certes) à avoir le pouvoir d’agir pour notre destin, ce que la souveraineté nationale démocratique représente.Avoir plus de droits égaux, d’autonomie, de liberté.

B – De plus, les révolutions démocratiques à travers l’histoire sont celles qui se sont le plus répétées (Au XIXe avec le printemps des peuples par ex), et la Démocratie est le système qui a le plus survécu au XXe siècle (contrairement aux totalitarismes et monarchies). Étant donné son adoption dans des sociétés aussi diverses, on peut légitimement penser que la Démocratie a un caractère universel (citer Tocqueville et Fukuyama pour soutenir l’aspect universel et « irrésistible » de la démocratie en révolution)

C – Enfin, dans sa construction, le stystème démocratique permet effectivement une révolution constante : une amélioration permanente de son fonctionnement. C’est la notion que Fukuyama appelle la « Révolution Dernière » (citer un truc et le développer)

II – Pourtant la Révolution n’est souvent que peu Démocratique

A – Le problème vient de la violence : un moteur pour la révolution, mais qui, s’il perdure, empêche toute stabilité dans les institutions mises en place. (analyser les critères d’une révolution selon Hannah Arendt: la stabilité de ses institutions et la durabilité de sa constitution)

B – Dans cette situation d’instabilité, pire encore, la révolution ne fait que redoubler de violence en se cachant derrière les idéaux de justice, et un « personnage révolutionnaire », volontairement ou non (Révolution Française, la Terreur et toutes les personnes guillotinées, URSS et la terreur stalinienne avec propagande en parallèle). « La violence peut résoudre […] mais appelle bien souvent que plus de violence » Hannah Arendt

C – Paradoxalement, l’idéal révolutionnaire se retrouve ainsi la volonté de quelques un au lieu de la volonté de tous : la révolution a donc échoué et n’est pas démocratique

(conclusion)

Ainsi, même si la révolution semble corréler à la démocratie, on découvre que ce lien est peut-être à nuancer à cause de la violence inhérente à l’homme.

Ouverture possible : alors faut-il faire appel à une révolution sans violence ?

J’avais tenté une troisième partie sur la recherche d’autres idéaux comme le bien, mais elle se raccroche sûrement très mal alors je l’ai enlevée et gardée en ouverture, et je me rends compte que toute mon argumentation ne fait que se concentrer sur la violence. Et je doute très franchement de mon plan qui a l’air de se résumé à un « oui mais en fait non », à l’aide je crois que je suis vraiment mal préparé

Clara
Clara
3 mois il y a
Idéalement, partagez vos idées dans les commentaires ici-même" Lire la suite »

Bonjour, j’ai choisis le sujet Les révolutions sont-elles la condition du progrès et je voulais connaitre votre avis sur ma problématique et mon plan si ca ne vous dérange pas.

Pour ma problématique, j’ai choisis de mettre  » Les révolutions sont-elles un passage obligatoire afin d’instaurer un changement profond? Celles-ci entrainent-elles forcément une évolution, et si c’est le cas est-ce positif ou négatif?

Pour mon plan:

I) Toutes les révolutions n’aboutissent pas forcément à un changement.
a) Pour certaines révolutions l’objectif est justement de revenir à un ordre ancien. ( le nazisme ou le califat par exemple)
b) certaines révolutions sont étouffées et n’aboutissent donc pas à un changement radical.

II) Cependant, il est vrai qu’un grand nombre de révolutions aboutissent à un changement:
a) Selon la manière dont la révolution est menée, dont elle est contrée par l’état, celle-ci peut aboutir ou non à un progrès, il faut que celle-ci soit suffisamment violente.
b) Il faut un climat bien spécial afin que les révolutions soient menées à bien.

III) La notion de progrès est perçue comme positive, or celle-ci n’est pas dans l’intérêt de tout le monde, le progrès ne fonctionne donc que dans un sens:
a) Les révolutions qui aboutissent à un changement politique, économique ou social sont sources de désaccord sur la notion de progrès puisque tout le monde n’est pas du même avis et tout le monde n’a pas les mêmes intérêts. cette notion est donc subjective
b) Cela à pour conséquence que les progrès en sont jamais acquis, tout peut changer du jour au lendemain.

Merci d’avance, bonne journée.

clara
clara
3 mois il y a
Reply to  Clara

Excusez moi de vous déranger encore une fois mais j’ai rédigé mon introduction et il me semble que c’est plus clair comme cela. Je vous l’envoie, est-ce que vous pouvez y jeter un coup d’oeil avant demain s’il vous plait, car demain c’est le jour du concours et je voudrais avoir un regard extérieur sur mon travail.

La révolution française qui est un exemple en termes de révolution a entraîné un profond changement politique, la France est passée d’une monarchie absolue à une monarchie constitutionnelle, puis une république,la déclaration des droits de l’homme et du citoyen a été mise en place. Cependant, cet événement a entraîné la terreur et a favorisé l’arrivée de Napoléon Bonaparte. Ici la révolution comprend une pluralité de progrès, de changements fondamentaux dans la société alors même qu’elle a entrainé des conséquences effroyables. Au préalable, il est important de définir le terme révolution qui désigne une rupture radicale qui vise plusieurs objectifs tels que rétablir un ordre ancien, ou au contraire instaurer un changement qui rompt avec le passé, qui annonce la fin d’un ordre, une dégradation. Dans ce sens, la révolution peut inclure certains progrès, qui se définissent par un changement, un développement de la société, mais en fonction de nos opinions politiques, ou notre situation notre vision sur le progrès va changer et c’est pour cela qu’il est important de comprendre que ce terme peut être vu comme une dégradation par certaines personnes. Nous pouvons donc constater que les termes révolution et progrès sont étroitement liés, de cette façon nous pouvons soulever la question suivante: Les révolutions sont-elles un passage obligatoire afin d’instaurer un changement profond? Celles-ci entraînent-elles forcément une révolution et si c’est le cas est-ce positif ou négatif? 
Manifestement, toutes les révolutions ne mènent pas forcément à un changement, ou un progrès en tant que tel.( partie I)
Toutefois, un grand nombre de révolutions aboutissent à un changement politique, économique et social. ( partie II)
En définitive, la vision du progrès est différente en fonction du point de vue à partir duquel on l’aborde, celle-ci peut avoir une connotation positive comme négative.

Merci d’avance, bonne journée.

Lina
Lina
1 mois il y a
Reply to  Clara

Je te conseillerais de mettre un « dans quel mesure » dans ta problématique parce qu’au moins les lecteurs saura que tu travaille le suget dans sa globalité.pas juste positive ou négative . Alors je te propose de mettre: Celles-ci entraînent-elles forcément une évolution et si c’est le cas dans quel mesure ?
A moins que tu souhaite décrire l’impact de la révolution et non la manière dont ça se déroule .
Ta problématique va induire un sens ou un autres en fonction de tes mots . Passe un bonne journée ou soirée ❤️

Candidate à SCIENCES PO
Candidate à SCIENCES PO
3 mois il y a

Bonjour, tout d’abord merci pour vos sujets. Je m’interroge sur la cohérence de ma problématique dans le cadre du sujet : « les révolutions sont elles démocratiques ? » :
( il y a un morceau d’introduction pour rendre la pbq plus digeste )
Les révolutions politiques sont dans l’imaginaire commun, et plus précisément dans l’imaginaire français, indissociable de l’idée de liberté. Une idée allant de paire avec la démocratie ce qui, de fait, semble indiquer que les révolutions sont démocratiques. Seulement voilà, il convient de se pencher sur la réalité des faits avant te soutenir une pareille thèse. En effet, si toutes les révolutions semblent se baser sur une volonté de démocratie, sont elles démocratiques pour autant ? La violence engendrée par celles-ci, l’absence de consensus populaire ou encore leur caractère illégal apparaît comme contraire à l’idée même de démocratie. D’un autre côté, elles peuvent par leur action non démocratique en soi amener à terme à un régime démocratique, être vectrice de liberté, voire s’avérer nécessaire dans certains états où les droits humains sont bafoués. L’action révolutionnaire se doit elle de sortir du cadre démocratique pour atteindre son objectif ?

Candidate à SCIENCES PO
Candidate à SCIENCES PO
3 mois il y a

Merci pour votre aide

Racim
Racim
3 mois il y a

Re-rebonjour. J’aimerais vous poser une question:
Sachant que le plan 2*2 est peu recommandé, vaut-il mieux faire un 2*3 avec plus de sous-parties dans chaque plan ?

KIYU
KIYU
3 mois il y a

(KIYU est un pseudonyme évidemment)
Bonjour l’équipe intégrer sciences po !!!!
Tout d’abord, merci à vous de proposer des sujets blancs concernant le nouveau thème de « Révolutions » tels que ceux-ci, je n’en ai trouvé qu’ici, et je suis sûr que leur analyse sera un bien meilleur exercice que l’analyse des anciens sujets sur le numérique ou les villes (même si cela m’a permis d’entraîner ma méthodologie !)
Ainsi, j’ai généré un de ces sujets au hasard grâce à un programme, et je me suis donc imposer d’analyser « Une société sans révolution est-elle saine ? », et d’y trouver une problématique, ainsi qu’un plan adapté !
Après 30 minutes de réflexion au brouillon, le voici !

Problématique : La révolution est le révélateur de la santé d’une société ?
(il est évidemment prévu de préciser que ce révélateur peut être positif, ou négatif)

Plan (en échelles) :
I/Les révolutions à l’échelle d’une nation témoignent de l’investissement de la population
A/Une nation sans révolution politique, même mineure, n’existe pas (exemple des répression et dissimulation nord-coréennes et russes)
B/Les révolutions et révoltes, mêmes mineures, montrent l’implication de la population (exemple du mouvement des gilets jaunes, ou des manifestations #blacklivesmatter)

II/Le système mondial, jusque là peu révolutionné, est poussé au changement
A/La gouvernance mondiale n’a été que très peu modifiée depuis 1945, mais présente tout de même des limites (notion du droit de veto qui peut et qui a bloqué la gouvernance mondiale)
B/Le système économique trop souvent remis en question mais pourtant imperméable aux révolutions (remis en question dès sa création avec « Les temps modernes » de Chaplin, renié par Marx puis le communisme, et poussé à la révolution par l’urgence climatique)

Merci encore de proposer des sujets sur le thème des révolutions, je me lance de suite dans la rédaction de cette dissert !

KIYU
KIYU
3 mois il y a

J’ai bien saisi c’est que vous me reprochez… pouvez vous donc proposer une correction, une problématique, a ce sujet que je n’ai pas saisie ?
Merci

Anonyme
Anonyme
3 mois il y a

Excusez moi de vous déranger l’ équipe intégrer science po auriez vous d’ autres sujets à nous proposer ?

Anonyme
Anonyme
3 mois il y a

Bonjour l’ équipe intégrer science po c’ est moi El patron désolé pour mon pseudonyme un peu absurde, j’ ai vu que vous avez corrigé certaines propositions de plan mais pas la mienne, alors s’ il vous plaît pouvez me donner votre avis et me corriger car j’ y ai vraiment passé beaucoup de temps et j’ aimerais savoir si c’ est bon ou non car le concours est demain. Merci infiniment pour votre aide précieuse dans cette période difficile et encore désolé pour mon pseudonyme franchement ridicule.

Anonyme
Anonyme
3 mois il y a

Bonjour merci de m’aider es que quelqu un pense que le plan que propose el patron pour son sujet est correcte ?

Oriane
Oriane
3 mois il y a

Bonjour,
J’ai réalisé le sujet suivant : « Les révolutions sont-elles démocratiques ? »
Voici ma problématique ainsi que mon plan, en espérant que cela convienne.

Révolutions et démocraties sont-elles des notions antinomiques ?

Si la démocratisation du monde semble marquer la fin des révolutions (I), elle ne met pas fin au sentiment de révolte qui gronde (II).

I/Si la démocratisation du monde semble marquer la fin des révolutions
A. Les révolutions comme catalyseurs de nouvelles démocraties
B. La démocratie comme «fin de l’Histoire»

II/ Elle ne met pas fin au sentiment de révolte qui gronde au sein du peuple
A. Un sentiment s’exprimant désormais par les urnes
B. Les réformes comme nouvelle forme d’expression de la révolte populaire

Anonyme
Anonyme
3 mois il y a

Bonjour, excusez moi de vous déranger es que vous pourriez répondre à celui qui a fait le sujet : « La révolution est elle toujours souhaitable ? » s’il vous plaît, son sujet m’interrese et j’ ai moi même essayé de le faire alors j’ aimerais s’il vous plaît avoir une correction car cela me serait très utile pour le concours. Il s’ appelle « El patron » je pense que c’ est un pseudonyme