Le Vendée Globe 2012

Le Vendée Globe 2012

Revue de presse : le Vendée Globe 2012

Explication du Vendée Globe

Samedi 10 novembre, les équipages du Vendée Globe se sont lancés pour
près de trois mois de navigation ininterrompue.

Le départ du Vendée Globe 2012 a eu lieu aux Sables d’Olonne (Vendée),
tandis que leur périple les conduira au Cap de Bonne Espérance (Afrique
du Sud), au Cap Leeuwin (Australie) et au Cap Horn (Amérique du Sud).

Cette course de voiliers est particulièrement suivie car elle est :
-difficile : en solitaire, et sans assistance ni escale
possible.
– exceptionnelle : elle n’a lieu que tous les 4 ans

Les capitaines de ces voiliers s’appellent « skippers » (de l’anglais
« commandant de navire »).

Enjeux du Vendée Globe

Les résultats du Vendée Globe 2012 sont disponibles sur le site officiel Vendée
Globe
presque en continu.

Une des grandes tendances du Vendée Globe 2012 se joue sur internet.
Les sites permettant de partir virtuellement avec le Vendée Globe
fleurissent.
Le plus connu est Virtual Regatta, dont le site, qui propose de
« devenir vous aussi un navigateur du Vendée Globe virtuel », rencontre
un vif succès.
Le Vendée Globe
virtuel


Histoire du Vendée Globe

Le marin Philippe Jeantot s’inspire d’une course : le Golden Globe
Challenge, pour créer en 1989 une nouvelle course de voiles autour du
monde : le Vendée Globe.

2 morts : Nigel Burgess en 1992 – 1993 et Gerry Roufs en 1996 – 1997

7éditions de la course entre 1989 et 2013

Equipement

Les voiliers sont tous des monocoques.
La coque ne doit pas dépasser environ 18 mètres (60 pieds exactement).
Chaque monocoque a trois voiles : la grande voile (la plus grande), le
foc (la plus petite), le spinnaker (qui se gonfle).

Les voiliers proposent cependant un pilote automatique : en fonction
des conditions climatologiques, le pilote automatique permet de garder
la bonne direction indiquée par le skipper.
Ce pilote automatique s’utilise notamment durant le sommeil des
skippers.

Les skippers ont suivi une formation de secours en mer obligatoirement
pour participer au Vendée Globe.

Deux fois par jour, la direction du Vendée Globe contacte les skippes
pour vérifier qu’aucun problème n’est servenu.

Les mesures diffèrent : 1 pied = ~0,3 mètres, 1 noeud = ~1,9 km/h

Vous
aimerez aussi :
→ L’affaire Mohammed Merah
Courte biographie de Barack Obama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.