Réussir Sciences Po

 

 

Comment booster votre charisme :

 

THÈMES IEP 2018
Découvrez ce que vous ont réservé  les IEP communs
en cliquant ici !

 

Comprendre les guerres au Proche et Moyen-Orient : explications et chronologie

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 mars 2016

Explications du conflit israélo-palestinien, et israélo-arabe, à connaitre par coeur pour le programme d'histoire pour Sciences Po :

-> Voir aussi dans le forum le Proche et Moyen-Orient de 1945 à aujourd'hui
 

Résumé de l'histoire et des guerres pour chaque pays, afin de mieux comprendre ce qu'il se passe au Proche et Moyen-Orient, quelle est la situation, et quelles crises traversent la région.

 

 

Bien sûr cet article ne vous donnera pas un exposé exhaustif de tous les enjeux et de toutes les nuances qu'il faudrait apporter pour avoir un avis expert. Mais il vous donnera la culture générale suffisante pour comprendre tout ce qui se passe dans cette région très agitée du monde. Il vous donnera également les repères essentiels pour mettre en relation avec pertinence les informations que vous entendez tous les jours par les médias ou dans le cadre de vos études.


>> Situation des Pays du Moyen-Orient, faits actuels et histoire pour comprendre les guerres au Moyen-Orient

 

Carte du Proche et Moyen-Orient


> Comprendre les conflits en Syrie

 

  • Capitale de la Syrie : Damas
  • Population de la Syrie  : 20 millions habitants
  • Président de la Syrie : Bachar el-Assad


Résumé de l'histoire de Syrie :


En 1970, coup d'état de Hafez el-Assad avec le parti Baas (à l'origine, le parti Baas voulait l'unification de tous les États arabes)
En 2000, son fils Bassar el-Assad lui succède.
En mars 2011, le Printemps Arabe a déjà gagné la Syrie, et les manifestations sont réprimées par l'armée
De 2012 à 2016, la division du peuple syrien et la percée de l'État islamique dégénère en guerre civile, massacres, et flux de réfugiés
 

> Comprendre les conflits au Liban

 

  • Capitale du Liban : Beyrouth
  • Population du Liban : 4 millions
  • Président du Liban : Michel Sleiman


Résumé de l'histoire du Liban :


En 1920, la France exerce un mandat sur le Liban
En 1943, le Liban acquiert son indépendance
En 1982, Israël envahit le sud du Liban contre l'OLP (Organisation de libération de la Palestine) basée au Liban
En 1982 aussi, en réaction naît le Hezbollah ("Parti de Dieu"), plutôt terroriste, grâce notamment aux aides de l'Iran
En 2006, une guerre oppose le Liban et Israël
En 2015, la crise syrienne a des répercussions au Liban, qui fait face à l'afflux de plus d'un million de réfugiés

 

> Comprendre les conflits en Israël

 

  • Capitale d'Israël : Jérusalem (non reconnue), Tel-Aviv (reconnue)
  • Population d'Israël : 7,5 millions
  • Président d'Israël : Shimon Peres (né en 1923, il a donc 89 ans en 2012, et a pour premier ministre Benyamin Netanyahou)


Résumé de l'histoire d'Israël :


Terre sacrée et biblique historique
En 1948, indépendance d'Israël auparavant sous mandat de la Grande Bretagne.
En 1967, la guerre des Six Jours : Israël attaque l'Égypte, la Jordanie, la Syrie et l'Irak, ce qui conduit notamment à la prise de Jérusalem (capitale non reconnue à l'international)
En 1973, la guerre du Kippour : l'Égypte et la Syrie attaquent Israël
En 1978, le traité de Camp David qui conclut que : Israël se retire du Sinaï, et l'Egypte reconnait Israël.
En 1982, guerre au Liban contre l'OLP (Organisation de libération de la Palestine)
En 1987, première Intifada : soulèvement palestinien conduisant à la mort de ~1000 Palestiniens et ~150 Israéliens
En 1993, les accords d'Oslo mettent fin à l'intifada
En 2000, seconde intifiada : mort de ~4500 Palestiniens et ~1000 Israéliens jusqu'en 2006.
En 2006, guerre contre le Hezbollah libanais (mouvement de résistance palestinien)
En 2008, guerre de Gaza : Israël attaque le Hamas (mouvement islamiste palestinien extrêmiste) pour faire cesser les tirs de roquette du Hamas qui contrôle la bande de Gaza
En 2012, l'opération « Pilier de défense » d'Israël a de nouveau pour objectif de faire cesser les tirs de roquette du Hamas (800 tirs en cinq jours, depuis le lancement de l'opération le 14 novembre)
En 2014, l'aviation israélienne mène 160 raids sur la bande de Gaza après avoir intercepté des tirs de roquettes

 

> Comprendre les conflits en Jordanie

 

  • Capitale de la Jordanie : Amman
  • Population de la Jordanie : 6,5 millions
  • Roi de la Jordanie : Abdallah II


Résumé de l'histoire de Jordanie :

En 1946, le Royaume hachémite (nom de la dynastie au pouvoir) de Transjordanie acquiert son indépendance
En 1948, guerre de Palestine : le Royaume de Transjordanie contrôle la Cisjordanie et Jérusalem-Est
En 1949, le Royaume de Transjordanie devient la Jordanie
En 1967, la Jordanie combat contre Israël lors de la guerre des 6 jours

 

> Comprendre les conflits en Irak

 

  • Capitale de l'Irak : Bagdad
  • Population de l'Irak : 31 millions habitants
  • Président de l'Irak : Jalal Talabani


Résumé de l'histoire de l'Irak :

En 1932, l'Irak acquiert son indépendance vis-à-vis de la Grande Bretagne
En 1948, la guerre israélo-arabe
En 1979, Saddam Hussein  accède au pouvoir
En 1980, la guerre Iran-Irak, qui sévit durant 8 ans
En 1990, l'Irak envahit le Koweït, conduisant à l'intervention des Etats-Unis ripostant l'année suivante
En 2003, la guerre d'Irak : Le Royaume-Uni et les Etats-Unis attaquent l’Irak (la France refuse de participer), provoquant la chute puis l'exécution de Saddam Hussein pour ses massacres
En 2011, les derniers soldats américains se retirent d'Irak. Le 31 décembre devient férié en Irak pour fêter ce retrait comme le retour de la souveraineté irakienne.
En 2014, l'Irak fait face à l'État islamique qui s'est emparé de territoires au nord-ouest

 

> Comprendre les conflits en Iran

 

  • Capitale de l'Iran : Téhéran
  • Population de l'Iran : 78 millions d'habitants
  • Président de l'Iran : Mahmoud Ahmadinejad


Résumé de l'histoire de l'Iran :

En 1934, le royaume de Perse est rebaptisé Iran par un décret royal.
En 1955, l’Iran rejoint le Pakistan et le Royaume-Uni, dans le pacte de Bagdad
En 1960, l’Iran, se joint avec l’Arabie saoudite, le Koweït, l’Irak et le Venezuela pour fonder l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. (OPEP)
En 1979, révolution islamique : après de violentes et nombreuses manifestations, le chah (= le monarque) quitte le pays pour l’Egypte.
En 1979 aussi, Khomeiny (guide spirituel de la révolution islamique) retourne en Iran après 15 ans d'exil et proclame la République islamique d’Iran
En 2002, George W. Bush dénonce l’« axe du Mal » : l’Irak, l’Iran et la Corée du Nord.
En 2003, l’Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dénonce le développement de l'arme nucléaire en Iran.
En 2006, Mahmoud Ahmadinejad (président iranien) déclare que l’Iran a « rejoint le club des pays disposant de la technologie nucléaire ».
En 2012, le 16 novembre : l'AIEA rapporte que l'Iran a terminé l'installation de son site nucléaire de Fordo, augmentant sa capacité d'enrichissement d'uranium, malgré les nombreuses sanctions internationales notamment économiques contre l'Iran
En 2015, un accord est trouvé à propos de la crise nucléaire en Iran, qui accepte les contrôles pour éviter les sanctions économiques

 




>> Chronologie générale des conflits et crises au Proche et Moyen-Orient

 

1947 : l'assemblée générale de l'ONU adopte la résolution 181, séparant la Palestine en deux états, l'un juif l'autre arabe, et protégeant les Lieux saints "sous régime international particulier".

1948 : David Ben Gourion proclame la naissance de l'Etat d'Israël .

1956 : crise du Canal de Suez

1964 : Création de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Jérusalem.

1967 : du 5 au 10 juin : Guerre des Six-Jours. L'armée israélienne s'empare du Sinaï, du plateau du Golan, de la Bande de Gaza et de la Cisjordanie.

1969 : Yasser Arafat préside l'OLP.

1970 : Septembre noir : répression de Palestiniens par l'armée jordanienne en 1970

1972 : Massacre de Munich : Septembre noir (organisation palestinienne du même nom que l'événement) tue onze athlètes israéliens aux JO de Munich.

1973 : Guerre du Kippour : offensive des armées égyptiennes et syriennes contre Israël pour récupérer leurs territoires.

1978 : l'Egypte et Israël signent les accords de Camp David, grâce aux Etats Unis (président Jimmy Carter).

1982 Israël envahit le Liban, conduisant à la fuite de l'OLP basé à Beyrouth jusqu'en Tunisie.

1987 : jusqu'en 1993, Première Intifada : soulèvement spontané des Palestiniens dans les territoires occupés.

1990-1991 : Guerre du Koweït, ou guerre du Golfe : l'Irak de Saddam Hussein envahit le Koweït

1993 : Reconnaissance mutuelle d'Israël et de l'OLP.

1995 : accords d'Oslo II donnant davantage d'autonomie à la Cisjordanie - Assassinat du signataire israélien Yitzhak Rabin (prix nobel de la paix 1994) par un extrémiste israélien opposé à ces accords.

2000 : seconde Intifada : virulente insurrection du peuple palestinien réprimée par Israël

2011 : déclenchement d'une guerre civile en Syrie, qui dégénère en conflit régional voire international

2012 :  pour la première fois depuis la guerre du Koweït, une roquette palestinienne tombe près de Tel-Aviv

2014 : proclamation d'un califat par l'organisation terroriste islamiste Daesh, qui se donne le nom d'État islamique.

2015 : accord sur le nucléaire iranien

 

-> Résumé des actualités 2015

-> Résumé des actualités 2016

 

 

Classé dans : Actualités, Histoire - Mots clés : comprendre, conflit, israélo-palestinien, explications, chronologie, Irak, Iran, Israël, Syrie, Liban, AIEA, OLP, Koweït, Guerre, 6 jours - 11 commentaires


Ouvrage 2015 à Sciences Po Grenoble : Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 08 janvier 2015

Quel ouvrage a été choisi cette année par Sciences Po Grenoble pour le concours ?

 

Cette année 2015, c'est Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus : Une enquête de Ivan Jablonka qui a été sélectionné !

Le livre est paru en octobre 2013 chez l'éditeur Points, collection Points histoire. Le concours aura lieu le samedi 16 mai 2015. (voir toutes les dates)

Vous pouvez déjà acheter l'ouvrage en cliquant directement sur l'image du livre ci-dessous !

 

 

-> Ouvrage 2014 Sciences Po Grenoble

-> Ouvrage Sciences Po Grenoble 2016 - Composition française de Mona Ozouf

 

Classé dans : IEP Grenoble - Mots clés : ouvrage, grenoble, sciences po, à lire, histoire, IEP Grenoble, épreuve d'histoire, histoire, guerre, acheter, Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus, acheter Histoire des grands-parents, 2015 - aucun commentaire


Corrigés en Histoire Sciences Po Bordeaux 2014

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 23 décembre 2014

 

Merci à @CamilleB, @oscar, et @Thys, pour les sujets et leurs impressions sur le concours Sciences Po Bordeaux entrée en 1ère année qui avait lieu ce samedi.

Nous insisterons sur la correction du 1er sujet, qui était plus original par sa formulation, puis examinerons le 2nd sujet qui s'intéresse à la problématique classique de la comparaison entre les totalitarismes.

 

Sujet 1 : La première guerre mondiale : une guerre d'un genre nouveau ?

 

 

Analyse du sujet :

 

-> "Première Guerre mondiale" :

Cette partie du sujet donne déjà les limites du sujets : historiques : 1914-1918, et spatiales : mondial.

Le mot "Première" implique qu'il s'agit d'un conflit inédit, et réprésente de fait la solution même du sujet !

En tant que "première" guerre mondiale, la guerre est par définition d'un genre nouveau. Le sujet est en ce sens amusant, car la question est la réponse, la réponse est la question, comme si l'on demandait à Churchill : "quel est votre nom M. Churchill ?".

Bien sûr le sujet ne s'arrête pas là, et il faudra préciser en quoi il peut y avoir un lien de continuité avec les précédentes guerres, et en quoi consiste ce "genre nouveau".

 

-> "une guerre "

Guerre : rapports conflictuels qui se règlent par une lutte armée, en vue de défendre un territoire, un droit ou de les conquérir, ou de faire triompher une idée. Définition qui peut être nuancée, précisée, notamment dans le contexte de guerre mondiale.

 

-> "d'un genre nouveau ?"

Il s'agissait de la partie du sujet la plus difficile à définir pour vous.

Genre de guerre : Ensemble de guerres ayant la même origine ou liés par la similitude d'un ou de plusieurs caractères

Nouveau : ici, inédit, c'est-à-dire plus explicitement : est-ce que la Première Guerre mondiale a donné naissance à un ensemble de guerres, qui se distingue de toutes les guerres connues jusqu'alors ?

 

Problématique et plan

 

Pour la problématique, il fallait se demander : pourquoi me pose-t-on cette question ? Le véritable fond du problème, dans cette question, n'est pas de savoir si la Première Guerre mondiale est originale. Il s'agit de se demander : est-ce que la Première Guerre mondiale suit le schéma classique des guerres : mêmes motifs, mêmes moyens, ou si au contraire la Première Guerre mondiale parce qu'elle s'ancre dans le XXe siècle relève d'autres motivations, et d'autres moyens ?

A noter à ce sujet que la guerre était le sujet de culture générale l'année dernière à Sciences Po Bordeaux.

Il n'existe pas une seule bonne problématique, il y en a beaucoup, mais une bonne problématique classique pouvait ressembler à :

Comment la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918 est-elle représentative des transformations du siècle malgré le maintien d'une relation classique de conflit armé ?

 

 

Pour le plan, ce n'était pas chose aisée. Les meilleurs plans sont souvent chrono-thématiques, mais il faut avouer qu'il était difficile de le mettre en place, d'autant que l'épreuve ne dure qu'1h. Compte tenu de ce format court, vous aviez aussi le choix entre un plan en 2 parties ou 3 parties (3 parties est le plan privilégié par les historiens).

 

3 idées devaient apparaître pour confirmer que la 1ère GM était d'un genre nouveau :

I. Guerre mondiale (engrenage des alliances, de l'Europe au monde) (à partir de 1914)

II. Guerre totale (mobilise tous les moyens humains, les moyens économiques, et toutes les sociétés) (1915-18)

III. Brutalisation (par les nouvelles techniques, système des tranchées, processus de brutalisation morale) (1915-1918)

 

Attention, le plan n'est pas aussi simple que cela. Ces trois idées doivent être explorées sous un angle double : chronologique et ruptures/continuités.

Ainsi pour le I. Guerre mondiale, il faut partir de 1914, et voir comment le système des alliances donne lieu à la 1ère GM. Un conflit n'avait jamais été généralisé au monde, "Première" Guerre mondiale.

Pour le II. Guerre totale, il faut montrer que la répartition n'est plus la même par rapport aux précédentes guerres, où la population civile n'était pas touchée de la même manière. Les guerres concernaient ceux qui décidaient de partir à la guerre, des professionnels de la guerre en quelque sorte. Cette fois-ci, tous les moyens humains sont utilisés, et le front comme l'arrière, notamment grâce à la propagande, sont tournés vers l'effort de guerre, surtout après 1915, lorsque l'on se rend vraiment compte que la guerre va durer.

Pour le III. Brutalisation, et pour suivre le plan chrono-thématique, il faut insister sur le bilan et les conséquences de la guerre. Le concept de brutalisation (établi par l'historien George L. Mosse) était parfait pour caractériser ce genre nouveau, d'autant qu'il s'appuie sur des considérations historiographiques. Il aurait été vivement apprécié à Sciences Po Bordeaux.

 

La phrase de Paul Valéry, même si elle est classique au risque de lasser le correcteur, aurait en ce sens fait une bonne accroche pour le devoir : « Nous autres civilisations, nous savons désormais que nous sommes mortelles » La crise de l'esprit, 1919

 

 

Sujet 2 : Nazisme et stalinisme: points communs et spécificités

 

Analyse du sujet :

 

Nazisme : Idéologie du IIIe Reich allemand et ensemble des pratiques politiques, économiques, sociales développées par le parti d'Hitler

Stalinisme : Idéologie et ensemble des pratiques politiques, économiques, sociales développées par Staline en U.R.S.S. de 1924 à 1953, adoptées par les autres partis communistes, officiellement condamnées en 1956 au xxe Congrès du Parti Communiste de l'Union Soviétique

 

Il s'agissait clairement et simplement de montrer les points communs et les différences.

 

Problématique et plan :

 

L'intitulé du sujet points communs / différences ouvrait la voie à un plan simple et classique, mais réussi, qui suivrait également en I. les points communs, en II. les différences, bien sûr en nommant spécifiquement ces points communs et ces différences dans l'annonce du plan.

Vous trouverez ces points communs et ces différences entre nazisme et stalinisme dans un article du site Intégrer Sciences Po.

 


-> Toutes les annales de Sciences Po Bordeaux BAC+0, et les corrigés 2013.

Classé dans : IEP Bordeaux - Mots clés : corrigés, histoire, sciences po bordeaux, nazisme, stalinisme, guerre, genre nouveau, première guerre mondiale, brutalisation, guerre totale, mondiale, corrigés, correction, avis, jury, 2014, Staline, Hitler - 4 commentaires


page 1 sur 2 suivante