Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Nouveauté 2018/2019 : le GROUPE facebook pour toutes vos questions.

Les livres Concours commun 2019 sur le Secret et le Numérique sont sortis !

 

(Réflexion) Le secret : essentiel pour bien vivre ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 09 octobre 2018

Sans secret, il n'est point de relation possible.

Vous pouvez vous représenter le secret comme un lieu caché, ténébreux. Mais en sens inverse, s'il n'y avait pas de secret, tout serait pur. Cette pureté évoque le paradis, où plus rien n'a de secret pour personne, mais aussi le néant, qui est "pur", il n'est rien. Il n'y a rien à y trouver.

L'ennui extrême apparaît alors, si plus rien n'est secret, si tout est on ne peut plus clair.

Le secret, c'est ce qui rend curieux, qui rend intéressant. Si tout est su, si tout est clair, il n'y a plus de relation humaine possible, il n'y a plus d'état humain possible.

Si le paradis existe, alors nous serons heureux de ne plus vivre dans le secret, car l'ennui n'existera pas non plus. Si finalement ce paradis n'est que le néant, nous n'aurons pas plus d'ennui, mais vu de notre point de vue d'humain, tout sera extrêmement ennuyeux.

Ces deux hypothèses, par mise en abîme, sont exactement ce qui rend la vie intéressante ; car il y a un secret, ou un mystère, pour savoir ce qui se passe après la mort. Certes les autres secrets rendraient la vie humaine excitante, mais s'il n'y avait absolument plus aucun secret, plus aucune zone d'ombre, il n'y aurait plus aucune nécessité d'apprendre, plus de relation humaine, plus de découverte, etc.

Le secret semble donc essentiel pour vivre bien, d'un point de vue humain.

 

-> Culture générale : le Secret <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : secret, vivre, heureux, clair, lumineux, ombre, mystère, mort, paradis, ennui, homme, humain - aucun commentaire


Pour Eugène Guillevic, la ville est ce qui compte le plus

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 10 octobre 2013

« La ville est pourtant ce qui compte le plus, qui doit compter le plus. Parce que rien n’est plus nous-mêmes que ça. Quand elle change, c’est nous qui la faisons changer. » Eugène Guillevic

 

 

Eugène Guillevic est un poète français du XXe siècle. Il loue ici la ville, comme ce qui est le plus important. L'homme, soi-même, est fondamentalement lié à la ville. La ville ne serait rien sans l'homme, doit tout à l'homme

Classé dans : Non classé - Mots clés : Eugène, Guillevic, la ville, IEP, Sciences Po, réviser, poète, humain - aucun commentaire