Résumé des actualités au Mali

Résumé des actualités au Mali

L’armée française mène une guerre contre le terrorisme au Mali sous
l’ordre lancé par François Hollande le 17 janvier 2013. L’opération appelée
Serval vise à reprendre le Nord du Mali occupé par les islamistes. La ville
de Gao a été prise samedi 26 janvier, et les troupes françaises contrôlaient
l’accès à Tambouctou, grande ville historique de la région.

Présentation du Mali

  • Le Mali constitue un des plus vastes pays
    d’Afrique de l’Ouest.
  • Sa population est estimée en 2010 à 14,5 millions d’habitants.
    Elle se compose de nombreuses ethnies, et plusieurs langues.
  • Le fleuve du Niger traverse le pays, qui n’a pas
    d’accès à la mer. De part et d’autre, des paysages très variés.
  • L’économie est essentiellement liée au secteur primaire
    : élevage, agriculture céréalière, pêche. Le pays est particulièrement pauvre
    : 174e sur 177 d’après les Nations unies.
  • La capitale est Bamako avec 1,8 million
    d’habitants.

Histoire contemporaine du Mali

En 1960 éclate la fédération entre le Mali et le Sénégal. Le Soudan
français
accède alors à l’indépendance et décide de prendre le
nom du Mali. Son premier président socialiste Modibo Keita est victime
d’un putsh : en 1968 le général Moussa Traoré prend le pouvoir. Il
installe une
dictature durant les 22 années qui suivent. En 1990
cependant, le peuple malien se révolte, avec l’aide de
l’armée. Deux années de transition, au cours dequelles l’armée a le
pouvoir, mènent effectivement à l’instauration de la démocratie.
Depuis le régime politique se maintient, et doit faire face aux soulèvements
touaregs
, ainsi qu’aux terroristes du Maghreb
islamique.

Mali : résumé de l’actualité politique

Le 22 mars 2012, le gouvernement est renversé pour son
inaptitude face aux conflits au Nord du Mali.
Le 1er avril 2012 sévit une révolte Touareg (MNLA
(Mouvement national pour la libération de l’Azawad + Ançar
Dine
(mouvement islamiste qui veut imposer la charia)
Le MNLA revendique quatre jours plus tard l’indépendance
de l’Azawad
, unanimement condamné par les partis du Mali et
l’Union africaine.
Le 11 janvier 2013, les insurgés prennent la ville
de Konna
. Le président malien par intérim lance un appel au
Président français François Hollande, qui déclenche l’intervention
Serval
. L’armée française bombarde les villes
hors contrôle dès la semaine suivant.

La plupart des pays africains et des états occidentaux ont soutenu
cette intervention.
60 à 70% des Français se disent favorables eux aussi à
cette décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.