Les théories économiques du chômage

Les théories économiques du chômage

Le chômage correspond à une demande (employeur) inférieure à l’offre (travailleur) sur le marché du travail.
Ce terme est apparu au XIXème siècle pendant la Révolution industrielle (de

On distingue trois types de chômage:
– Le chômage frictionnel: selon Heilbroner et Thurow, c’est un chômage incompressible  » qui apparaît quand des travailleurs quittent volontairement un emploi pour rechercher un emploi meilleur ».
– Le chômage conjoncturel: il est dû à un ralentissement de l’activité économique (momentané).
– Le chômage structurel: c’est un chômage chronique qui traduit un déséquilibre profond et durable du marché du travail, lié à soit une insuffisance de la production, soit à l’inéquation des qualifications des offreurs de travail aux besoins qualitatifs des entreprises, soit encore à l’accélération du progrès technique (dans ce dernier cas, on parle également de chômage technologique).

>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.