Culture générale : l'Amour

70 mots allemands courants sur la politique

Pour vous entraîner en allemand, et pour réussir vos copies, nous vous proposons cette liste de plus de 70 mots allemands qui vous seront utiles pour obtenir de bonnes notes. Ces mots courants sont à chaque fois accompagnés de la traduction en langue française.

Vous trouverez d'abord les noms courants de la politique en allemand, puis les adjectifs courants ou qualificatifs courants de la politique en allemand, et enfin les verbes courants de la politique en allemand.

 

>> Noms courants de la politique en allemand

 

der/die Abgeordnete: député(e)

die Abstimmung: suffrage, vote

die Anwendung: usage, emploi, application

Arbeitgeber: patron, patronat

das Aufkommen: apparition, génèse

die Aufsicht: surveillance

die Befugnis: autorisation, pouvoir

abhängig Beschäftigter: salarié

die Besatzung: occupation

Bundesstaat: État fédéral

der Öffentliche Dienst: service public

Gliedstaaten: États membres

der Einfluß: influence

die Erfüllung: réalisation, exécution auschließlich: exclusif

der Fürst: le princ

die Bindung: liaison, rapport

der Befehl: commandement

der Einspruch: objection

der Erlaß: décret

das Feuilleton: les pages „Culture“ d‘un journal

der/die Freiberufler: profession libérale

der Gesetzgeber: législateur

die Geistlichkeit: clergé

die rechtsprechende Gewalt: pouvoir judiciaire

die vollziehende Gewalt: pouvoir exécutif

das Gewicht: poids, pesanteur

der Hochschulabschluß: diplôme d‘enseignement supérieur

der Hauptschulabschluß: premier diplôme d‘enseignement secondaire

Kernenergie: énergie nucléaire

die Leistung: accomplissement, exploit, performance, prestation, rendement, réalisation der Schwangerschaftsabbruch: IVG

der Landwirt: agriculteur

gleichgeschlechtliche Partnerschaften: unions homosexuelles

die Rechtssprechung: juridiction

der/die Selbstständige: entrepreneur

das Staatsoberhaupt: chef d‘État

die Streitkräfte (f): forces armées

die Stimme: la voix

die Übersicht: aperçu, vue d‘ensemble

der Verband, die Verbände: association, groupe d‘intérêt, formation

die Vergesellschaftung: socialisation, formation de société

das Verhalten: comportement, attitude, conduite

der/die Vorsitzende: präsident

die Werbung: publicité, recrutement

der Wert: valeur

die Zähmung: domestication,
 

>> Adjectifs courants ou qualificatifs courants de la politique en allemand

 

abwählen: défaire aux urnes, ne pas réélire

abweichen: s‘écarter, dévier

anklagen, die Anklage: accuser

ausrufen, die Ausrufung: déclarer

auflösen, die Auflösung: dissoudre

einschränken: limiter

erlangen: acquérir, obtenir

ein Gesetz erlassen: promulger une loi

ernennen: nommer, désigner

entlassen: congédier, déposer, destituer, renvoyer, relâcher, licencier die Vertrauensfrage: vote de confiance

Einspruch erheben: protester

ersuchen, das Ersuchen: demande, requête

flechten: tresser

ringen: lutter

mitwirken, die Mitwirkung: participer

sprerren: bloquer

vertreiben: distribuer (chasser, expulser, repousser)

verweigern: refuser

wahren: préserver

zustimmen: approuver

 

>> Verbes courants de la politique en allemand

 

anteilsmäßig: proportionnellement

eigenwillig: peu conforme aux normes

(un)eingeschränkt: (il)limité

erforderlich: requis

gepflegt: soigné

gewichtig: considérable, très important

kostenpflichtig: payant

schlampig: mal soigné, négligé

verwirken: être désaissi d‘un droit abweisen: rejeter

vorzeitig: précoce

 

Vous aimerez aussi :

-> 45 mots de liaison en allemand

 

Origines du droit et de la justice

Justice et droit sont intimement liés. Jus, en latin, signifie le droit. Droit et institutions juridiques ont une même origine.


Justice humaine est entendue au sens des institutions, des personnages et des règles établis par les humains pour rendre la justice.

 

-> Définitions de la Justice
 

I. Comment la justice est-elle devenue une institution

 

A. La sédentarisation rend le droit nécessaire


1. Lorsque les hommes étaient nomades, la résolution des conflits ne posait pas de problème : les fauteurs de troubles étaient exclus
2. La sédentarisation oblige les hommes à créer des règles, pour éviter les conflits et les contrôler

B. Le droit rend la justice humaine nécessaire

1. Dans les premiers temps, les juges sont choisis pour appliquer le droit et rendre la justice, parmi les personnages considérés les plus sages, notamment du fait de l'expérience : les personnes âgées, les chefs, les personnalités connues
2. Toujours dans les premiers temps, les Juges, du fait de leur sagesse et de leur importance, deviennent des chefs politiques, notamment en Israël.
 

II. Les origines du droit selon les penseurs modernes


A. Nicolas Machiavel


Nicolas Machiavel
1.L'origine du droit vient des rapports de forces entre les acteurs de la politique. Le tyran pour se faire respecter doit soumettre ses sujets à lui obéir. A cet effet, il impose sa loi, il donne des devoirs à ses sujets.

2. Le droit naît donc dans la contrainte et la soumission.

 



    B. Jean-Jacques Rousseau


Machiavel
1.Le droit a été créé pour remédier aux conflits, notamment dus au droit de la propriété.

2. "Le premier qui, ayant enclos un terrain, s'avisa de dire : ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société." Discours sur l'inégalité en 1755

 

 

 

Vous aimerez aussi :
-> La justice du droit <-
-> Culture générale : la Justice <-