Réussir Sciences Po

 

 

 

-> Faites vous corriger et échangez des fiches GRATUIT

-> Tout comprendre à la politique

->  L'appli Intégrer Sciences Po est disponible sur le Play Store

 

(Réflexion) Le secret : essentiel pour bien vivre ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 09 octobre 2018

Sans secret, il n'est point de relation possible.

Vous pouvez vous représenter le secret comme un lieu caché, ténébreux. Mais en sens inverse, s'il n'y avait pas de secret, tout serait pur. Cette pureté évoque le paradis, où plus rien n'a de secret pour personne, mais aussi le néant, qui est "pur", il n'est rien. Il n'y a rien à y trouver.

L'ennui extrême apparaît alors, si plus rien n'est secret, si tout est on ne peut plus clair.

Le secret, c'est ce qui rend curieux, qui rend intéressant. Si tout est su, si tout est clair, il n'y a plus de relation humaine possible, il n'y a plus d'état humain possible.

Si le paradis existe, alors nous serons heureux de ne plus vivre dans le secret, car l'ennui n'existera pas non plus. Si finalement ce paradis n'est que le néant, nous n'aurons pas plus d'ennui, mais vu de notre point de vue d'humain, tout sera extrêmement ennuyeux.

Ces deux hypothèses, par mise en abîme, sont exactement ce qui rend la vie intéressante ; car il y a un secret, ou un mystère, pour savoir ce qui se passe après la mort. Certes les autres secrets rendraient la vie humaine excitante, mais s'il n'y avait absolument plus aucun secret, plus aucune zone d'ombre, il n'y aurait plus aucune nécessité d'apprendre, plus de relation humaine, plus de découverte, etc.

Le secret semble donc essentiel pour vivre bien, d'un point de vue humain.

 

-> Citations sur le Secret

 

-> Culture générale : le Secret <-

Classé dans : Culture Générale - Mots clés : secret, vivre, heureux, clair, lumineux, ombre, mystère, mort, paradis, ennui, homme, humain - aucun commentaire


Vivons-nous pour être heureux ?

Rédigé par Intégrer Sciences Po le 05 janvier 2015

L'équipe Intégrer Sciences Po vous propose un corrigé des sujets de philosophie tombés au BAC 2014 en série S.

 

Sujet 2 : Vivons-nous pour être heureux ?

 

>> Définition des termes : Vivons-nous pour être heureux ?

 

Vivre pour : cette expression implique une finalité. Vers quoi est menée notre vie ? Quel est l'objectif de notre vie ? Pour quelle raison vivons-nous, et qu'est-ce qui nous motive à vivre ?

Heureux : cette notion est le coeur même du sujet, et a été débattue au fil des siècles. Il s'agira tout au long du devoir de voir qu'est-ce que le bonheur, qu'est-ce qu'être heureux.

 

>> Plan & Développement : Vivons-nous pour être heureux ?

 

Les premières morales grecques, l'épicurisme, le stoïcisme, se donnaient pour finalité le bonheur. Comment parvenir au bonheur ? C'était par l'ataraxie, l'absence de trouble, ou par l'acceptation du cours des événements.

 

Pour Kant, « Le concept du bonheur est un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu’à tout homme d’arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il désire et il veut. La raison en est que tous les éléments qui font partie du concept de bonheur sont dans leur ensemble empiriques, c’est-à-dire qu’ils doivent être empruntés à l’expérience ; et que cependant pour l’idée de bonheur un tout absolu, un maximum de bien-être dans mon état présent et dans toute ma condition future, est nécessaire. » dans Fondements de la métaphysique des mœurs.

L'homme ne peut expliquer véritablement et précisément le bonheur, et dire de lui qu'il est la finalité de sa vie.

 

Dans la religion chrétienne, on ne vit pas seulement pour le bonheur, mais plutôt on meurt pour le bonheur. Le bonheur terrestre ne vaut pas une once du bonheur promis après la mort : "Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c'est ainsi en effet qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés" dans les Béatitudes.

 

 

->Tous les Corrigés BAC 2014 <-

Classé dans : Non classé - Mots clés : vivons-nous, heureux, bac, S, philosophie, corrigé, définition, bonheur, vivre pour, correction, philosophie, lycée, sujet - aucun commentaire